les mondes de Vlana

Mise en page : la suite des conseils

Accueil > Auto-édition > Mise en page (page 2)

Mise en page pour l'auto-édition :

Généralités :

Si vous souhaitez vous auto-éditer, vous devez revoir complètement la mise en page de votre manuscrit. C’est à vous d’en assurer la conformité.

Cette mise en page est d’autant plus nécessaire si vous voulez passer ensuite par un imprimeur. Tout comme pour l’envoi de votre manuscrit à un éditeur, vous devez avoir une police de caractère classique, ainsi qu’une taille lisible : Arial, Times New Roman, Georgia, Verdana de 12 ou 10. Votre texte doit également être justifié. Cette base ne change pas.

Mise en page : taille du document

Voici ce qui change maintenant. Dans un premier temps, redéfinissez la taille du document. Il existe plusieurs formats standards : le format 14x20 étant un des plus courants. (Le poche est aux alentours de 10x18). Dans votre traitement de texte, définissez en largeur 14cm et 20cm en hauteur.

Mettez ensuite des marges à 2cm. Vous pouvez traiter différemment les pages paires et impaires pour prendre en compte la reliure dans le cadre d’une impression papier. Dans ce cas, mettez 2.5cm pour la marge intérieure et 1.5cm pour la marge extérieure. Si toutefois votre document est trop épais, réduisez un peu ces marges pour faire baisser le nombre de pages.

Mise en page : entête et pied de page

Vous n’êtes pas obligé de mettre un en-tête aux pages de votre livre. Par contre, si vous souhaitez en mettre un, vous pouvez y insérer le titre du livre et même votre nom d’auteur. Pour le pied de page, il est fortement recommandé d’y mettre le numéro de page.

Mise en page : premières pages

Les toutes premières pages sont également assez standard, même s’il peut y avoir quelques différences suivant les éditeurs ou les collections. Prenez quelques livres de votre bibliothèque et jetez un œil ; vous constaterez rapidement que ces premières pages ont un formatage relativement proche.

Page 1 : la page de titre et de sous-titre si besoin. Mettez une taille de caractère importante sur le titre, un peu moins sur le sous-titre.

Page 2 : Laissez cette page blanche si c’est votre premier livre. Normalement, cette page sert pour signaler aux lecteurs les autres livres parus du même auteur, classé par éditeur ou date de parution.

Page 3 : Mettez ici en haut de la page votre nom d’auteur (ou votre pseudonyme), puis vers le centre, le titre et le sous-titre. C’est également ici que la maison d’édition met son nom. Dans le cas d’une auto-édition, il n’y en a pas à moins que vous ayez décidé de fonder votre propre maison d'édition. Ce qui est même recommandé pour ensuite déclarer vos ventes.

Page 4 : En général sur cette page, les maisons d’édition mettent quelques informations légales : leur adresse, le code ISBN, le copyright, le dépôt légal. Si donc, vous avez un code ISBN, c’est ici qu’il faut le mettre. En tant qu’auto-éditeur, vous pouvez également mettre votre nom et votre adresse.

Page 5 : Ici vous pouvez mettre une page de dédicace. Si vous avez écrit ce livre pour quelqu’un, n’hésitez pas, mettez-le ici.

Pages suivantes : vous êtes libre ensuite de créer quelques pages pour y mettre : une citation, des remerciements, une préface ou bien un sommaire.

Mise en page : reste du livre

À chaque nouveau chapitre, vous devez faire un saut de page. Il est également préférable de toujours faire démarrer un chapitre sur une page impaire. Tous les éditeurs ne le font pas, mais l’impression est beaucoup plus jolie et aérée… enfin, cela est un point de vue personnel ! Veuillez également à bien penser à mettre le mot « fin » à la fin de votre livre. Là aussi, tout le monde ne le fait pas, mais c’est recommandé.

Mise en page : un exemple

Sur ce site, j’ai mis un PDF du prologue de mon premier livre. Il est en téléchargement gratuit, et reprend toutes les règles de cet article. Si vous voulez avoir un exemple, n’hésitez donc pas et jetez un coup d’œil au Prologue du livre 1 des Chroniques Syliannes.