les mondes de Vlana

L'amulette page 2 (à lire en ligne)

Accueil > Lecture en ligne > Lire en ligne : L'amulette , page 2

L'amulette : page 2

Les parents de Suzy ne partageaient pas la même passion pour cette vieille femme qu'ils trouvaient excentrique, voire un peu folle. Raconter des histoires sur les pharaons en faisant comprendre qu'on les avait vécus personnellement, il fallait être un peu dérangé tout de même !

Un faible sourire apparut sur le visage de Suzy. Sa grand-mère était peut-être excentrique, mais certainement pas folle.

Elle rouvrit les yeux et constata que dehors la neige tombait de plus belle. Avec un profond soupir, elle quitta la fenêtre pour s'approcher du divan situé non loin de la cheminée. Elle prit dans ses mains, la tasse de thé chaud qui l'attendait sur la table basse et s'assit confortablement en fixant du regard les deux objets qu'elle avait ramenés du notaire.

Ce matin, sa grand-mère avait été enterrée. Dans son testament, elle n'avait légué que quelques bricoles sans valeur, ce qui avait rendu la mère de Suzy folle de rage, pensant qu'elle allait enfin récupérer l'argent qui lui revenait de droit. Ce n'avait pas été le cas, la vieille femme n'avait presque rien. À sa petite fille, elle avait légué une lettre parcheminée scellée à la cire, une petite boite mystérieuse finement ouvragée, ainsi qu'une instruction : avant d'ouvrir le coffret, lire la lettre.

Suzy but une gorgée de thé chaud avant de reposer sa tasse et de prendre la mystérieuse lettre. Elle l'ouvrit lentement et prit soin de ne pas déchirer le parchemin en brisant le sceau.

L'écriture fine et élégante de sa grand-mère remplissait la page.

Au fur et à mesure de sa lecture, les sourcils de Suzy se froncèrent de plus en plus. Elle reposa le parchemin sur la table basse et prit de nouveau sa tasse. Tout en fixant le coffret ouvragé, elle ne put s'empêcher de murmurer :

— Un objet qui permet de voyager dans le temps ? C'est impossible !

Tout en se disant que finalement sa grand-mère avait peut-être perdu la tête durant les derniers jours de sa vie, elle se pencha en avant pour ouvrir le coffret.