les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 1 : L'incident Kaxido, page 19

Accueil > Lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 1 : L'incident Kaxido, page 19 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 1 : L'incident Kaxido - Page 19 sur 21

Du coin de l'œil, elle vit Liije se caler tout au fond du siège du copilote et enfoncer nerveusement ses doigts dans les accoudoirs. Malgré la gravité de la situation, elle ne put s'empêcher d’esquisser un vague sourire.

Grâce à sa manœuvre, elle réussit à dégager le Vinestan ; elle le remit à l’horizontale et prit rapidement de la hauteur. Un coup d’œil sur un de ses écrans de contrôle lui permit de constater l’étendue des dégâts au sol. Les hangars et les vaisseaux se trouvaient en grande partie détruits et les explosions continuaient. Lorsqu’elle se mit en orbite, elle remarqua que seulement deux autres vaisseaux à part elle avaient réussi à s’en sortir.

 - Ton père avait raison, Liije, murmura-t-elle. C’était une chance d’être à l’écart.

Le garçon ne répondit pas, se contentant de regarder le spectacle apocalyptique que diffusaient les différents écrans de contrôle.

 - Vine, calcule-moi le trajet vers la planète habitée la plus proche.

 - Je commence les calculs.

Nadioska regarda Liije ; le jeune garçon ne pleurait pas, mais son visage était si triste qu’elle en eût le cœur serré. Elle savait ce qu'il ressentait, car elle-même avait vécu de tels moments. La voix de Vine la tira de ses pensées.

 - Je repère un objet inconnu à quelques kilomètres devant nous, annonça-t-il.

 - Passe-le en visuel, ordonna la jeune femme intriguée.

L’écran de contrôle principal vint se placer devant la vitre du cockpit. Un étrange objet contournait le Vinestan ; Nadioska n’avait jamais rien vu de tel. Il ressemblait à un petit chasseur, tout juste capable de contenir une seule personne, et dont la coque avait vaguement la forme d’un œuf entièrement lisse et argenté. Tout en gardant ses distances, il contourna le Vinestan en passant sur le flanc gauche de celui-ci. Liije se pencha en avant et regarda l'engin avec intérêt. Nadioska, elle-même plongée dans l'observation de l'étrange objet, ne vit pas un léger sourire se dessiner sur les lèvres du garçon.

 - Je ne détecte aucune forme de propulsion, déclara Vine.

 - Dans ce cas, comment fait-il pour se déplacer ? s’exclama la jeune femme.

 - Je ne possède pas de réponse à cette question, répondit l’ordinateur sur son ton habituel.

Alors que Nadioska continuait à suivre le trajet de l’engin, soudain ce dernier disparut totalement de l’écran de contrôle.