les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 2 : Étrange rencontre, page 1

Accueil > Lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 2 : Étrange rencontre, page 1 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 2 : Étrange rencontre - Page 1 sur 23

Petit rappel : ce texte à lire en ligne est protégé par les droits d'auteur et le Code de Propriété Intellectuelle. Un copyright a été déposé. Copier ces textes est strictement interdit et passible de poursuites. Si vous aimez cette histoire, n'hésitez pas à le signaler sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons de cette page.

Chapitre II :Étrange rencontre


Le lendemain, Nadioska ne savait toujours pas quoi faire de Liije. Elle y avait réfléchi presque toute la nuit, tournant et retournant sans cesse dans son lit. Lorsqu’elle avait enfin réussi à s'endormir, elle avait alors fait un rêve étrange.

Le vieux monsieur, qui lui avait jadis sauvé la vie, se tenait devant elle sur une pile de débris au milieu des explosions de Kaxido. Les poings sur les hanches, il ne cessait de lui répéter sur un ton de reproche :

 - Tu as promis ! Tu as promis !

Il avait ensuite disparu pour faire place à l'étrange engin argenté qu'elle avait vu en quittant la planète ; il flottait dans l'espace devant elle tandis que les explosions faisaient rage de tout côté. L'engin avait légèrement pivoté, puis brusquement foncé vers elle. Elle s’était alors réveillée en sursaut.

Suite à ce rêve, elle n’avait pas réussi à se rendormir et en se levant quelques heures plus tard, elle ne savait toujours pas quelle décision prendre au sujet du garçon.

Elle se sentait incapable de le garder, mais elle ne pouvait pas oublier qu’elle avait fait une promesse à sa mère. Comment avait-elle pu faire une telle chose ? Elle n’arrivait pas à comprendre ce qui lui était passé par la tête à ce moment-là. Bien sûr, les circonstances étaient particulières et elle n’avait pas cessé de penser à sa propre expérience, mais tout de même, qu’allait-elle faire de cet enfant ?

Elle préparait le petit-déjeuner dans la cuisine, quand Liije entra en se frottant les yeux. Son petit visage était pâle, ce qui contrastait avec ses yeux rouges et cernés, signe qu’il avait dû beaucoup pleurer, et pas beaucoup dormir.

 - Ça va ? demanda Nadioska avec douceur.