les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 3 : Néthias Hope, page 19

Accueil > Lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 3 : Néthias Hope, page 19 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 3 : Néthias Hope - Page 19 sur 20

 - Eh bien, si vous avez besoin de quoi que ce soit, je suis juste dans la chambre d’à côté. N’hésitez pas à m’appeler.

 - Oui, merci.

Lorsqu’il fut parti, elle se mit au lit à son tour après s’être changée. Néthias lui avait fourni une charmante chemise de nuit en soie rose dont le touché sur la peau était délicieux. Liije s’approcha d’elle et elle prit le garçon dans ses bras en attendant qu’il trouve le sommeil.

Elle-même mit du temps à s’endormir. Les pensées se bousculaient pêle-mêle dans sa tête et elle n’arrivait pas à vider son esprit. Pour la première fois depuis le début des évènements, elle se mit à avoir réellement peur. Dans quelle situation était-elle tombée ? Qu’allait être son avenir ? Cette fois, elle le pressentait plutôt sombre. Elle se voyait déjà passer le reste de ses jours à fuir sans cesse les autorités. Ce n’était pas le genre d’avenir qu’elle avait souhaité, même si à vrai dire elle n’avait jamais vraiment réfléchi au sujet. Ses pensées revinrent vers Djeid et bizarrement, elle se sentit un peu plus sereine. Elle finit par trouver enfin le sommeil.


* * *


La salle était remplie de diverses machines dont les cadrans affichaient en permanence des messages que déchiffrait une multitude de techniciens. L’endroit ressemblait à une sorte de fourmilière étrange où régnait une agitation perpétuelle.

Le lieutenant Nétona avait horreur de cette salle. Il ne comprenait pas pourquoi son Seigneur avait besoin de cette armée de prétendus scientifiques pour mener à bien son projet. Ces gens-là n’avaient pas la foi. Ils se servaient de l’argent de son Seigneur pour mener à bien leurs propres expériences.

Le lieutenant s’approcha d’une console d’où émanaient de nombreuses lumières multicolores. Pour lui, ces lumières n’avaient aucune signification. Par contre, un des techniciens responsables de l’appareil notait avec frénésie ses conclusions sur un calepin électronique.

 - Où est-elle ? demanda le lieutenant au responsable de l’appareil.

L’homme releva la tête et regarda le lieutenant à l’armure bleue d’un air las.