les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 4 : Chez les pirates (page 1)

Textes en lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 4 : Chez les pirates, page 1 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 4 : Chez les pirates - Page 1 sur 22

Petit rappel : ce livre en ligne est protégé par les droits d'auteur et le Code de Propriété Intellectuelle. Un copyright a été déposé. Copier ces textes est strictement interdit et passible de poursuites. Si vous aimez ce livre en ligne, n'hésitez pas à le signaler sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons de cette page.

Chapitre IV : Chez les pirates


Tout comme les précédentes nuits, Nadioska fit un rêve étrange. Liije se tenait à côté d’elle et lui parlait.

 - Tu sais, je suis un écrivain, affirmait-il.

 - Un écrivain ? avait-elle répliqué. Mais tu n’as que neuf ans ! On n’est pas écrivain à cet âge-là !

 - Bien sûr que si ! avait-il répondu vexé. C’est moi qui ai écrit « les fantômes de la constellation du Lys »

 - Voyons, Liije ! Tu as neuf ans ! Le livre a été écrit il y a plus de cinquante ans.

 - Mais non ! Tu ne comprends rien ! Je te parle du livre « les fantômes de la constellation du Lys » !

 - Oui, j’ai bien compris et je te dis que tu ne peux pas l’avoir écrit ! insista-t-elle. Tu es trop jeune !

Djeid apparut brusquement dans le rêve pour intervenir dans la conversation.

 - Le garçon a raison, dit-il en prenant son habituel ton narquois. Pourtant, vous devriez comprendre maintenant. Vous avez eu assez d’indices pour cela.

 - Mais de quoi me parlez-vous ? s’écria Nadioska irritée.

Il se mit alors à la secouer sans ménagement, tandis qu’elle se débattait pour se défaire de l’étreinte. Brusquement, elle ouvrit les yeux.

 - Nadioska, levez-vous, vite !

C’était Djeid. Il se tenait debout à côté du lit et la secouait très légèrement par les épaules. De fines raies de lumière filtraient sous les fenêtres.

 - Mais quelle heure est-il ? demanda la jeune femme encore endormie.