les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 4 : Chez les pirates, page 2

Textes en lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 4 : Chez les pirates, page 2 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 4 : Chez les pirates - Page 2 sur 22

 - Il est très tôt, répondit-il en s’approchant de Liije. Vite, habillez-vous. Liije, réveille-toi !

 - Que se passe-t-il ? demanda Nadioska en s’asseyant sur le rebord du lit et en se frottant les yeux.

 - L’APC a envoyé une navette. Ils vont atterrir d’ici une demi-heure maximum. Vous devrez être partis avant. Dépêchez-vous !

Toujours avec la tête dans le coton, elle se leva et, sous la pression de Djeid, s’habilla en se trompant à plusieurs reprises dans le sens de ses vêtements. Quant à Djeid, il aidait Liije à se préparer.

 - Prenez le reste de vos affaires et venez, dit-il en ouvrant la porte de la chambre.

 - Où allons-nous ? demanda la jeune femme en bâillant.

 - Vous allez provisoirement rejoindre les pirates, répondit-il. J’ai un contact dans une de leurs bases. Je vais lui envoyer un message pour le prévenir que vous arrivez.

Poussés par Djeid, ils traversèrent rapidement les couloirs. Bien que Nadioska ait le cerveau encore un peu embrumé, elle réalisa que le jeune homme parlait comme s’il ne venait pas avec eux.

 - Mais dites-moi, est-ce que je dois comprendre que vous restez ici ? lui demanda-t-elle.

 - Non, je ne reste pas, mais je ne viens pas non plus avec vous, répondit-il. Écoutez-moi bien, il va falloir que vous alliez dans le système Xivo. C’est un système sans planète habitable, mais avec une importante ceinture d’astéroïdes. Les pirates ont établi une base à l’intérieur du plus gros planétoïde. Une fois que vous serez dans le système, vous contacterez les pirates sur la fréquence vocale 50. Ils vous indiqueront les coordonnées exactes de leur base. Là-bas, votre contact s’appelle Lémir. C’est un ami à moi.

 - Mais… et vous ? balbutia Nadioska.

 - Moi, je dois savoir comment l’APC vous a repérés ici, expliqua-t-il inquiet. Ce n’est pas normal. Je vais donc partir faire ma petite enquête. Dès que j’en saurai plus, je vous rejoindrai.

Ils étaient arrivés en bas du grand escalier où Néthias les attendait. Ce dernier portait un peignoir rouge foncé brodé d’or et n’avait visiblement pas encore eu le temps de se peigner. Il s’approcha de Nadioska avec un sourire triste sur les lèvres.

 - Jeune demoiselle, dit-il de sa voix douce, je suis désolé de vous voir partir si tôt. J’aurais apprécié vous avoir plus longtemps dans ma maison. Je vais essayer de retarder l’APC en ne leur donnant pas les coordonnées de mon astroport. Je vais prétexter une panne quelconque. De votre côté, faites un grand détour par le nord avant de quitter la planète. Il ne faut pas que vous les croisiez.