les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 4 : Chez les pirates, page 7

Textes en lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 4 : Chez les pirates, page 7 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 4 : Chez les pirates - Page 7 sur 22

 - Ce n’est pas possible pour quelqu’un qui n’est pas sylian, affirma Liije. Syl est cachée. Personne de la Confédération ne peut la voir. Même les scanners ne la détectent pas. C’est pour ça qu’elle n’est pas marquée sur l’astrocarte de la galaxie.

Nadioska poussa un grand soupir. Elle ferma les yeux pendant plusieurs secondes, espérant que cela l’aide à réfléchir. Donc pour résumer, il existait une planète cachée ne faisant pas partie de la Confédération, totalement inconnue d’elle et abritant une autre civilisation humaine.

 - Et Djeid ? reprit-elle brusquement. Il vient de la même planète que toi, non ?

 - Oui, confirma Liije.

 - Mais c’est quoi exactement son but dans cette histoire ? murmura-t-elle, plus pour se poser la question à elle-même que pour la demander à Liije.

 - Ça, je n’en sais rien, répondit le garçon en haussant les épaules. Il faudra que tu lui demandes à lui.

 - Mais dis-moi, ton père travaillait avec lui, non ? continua-t-elle machinalement.

 - Je ne sais pas trop.

 - Et ton père ? Que faisait-il sur Kaxido ? poursuivit-elle sans se rendre compte qu’elle était en train de faire subir un véritable interrogatoire au garçon.

 - Il était en mission, mais je n’en sais pas plus, répondit-il avec une légère pointe d’agacement. Tu sais, je ne suis pas au courant de tout ! Je n’ai que neuf ans. Les grandes personnes ne viennent pas me voir pour me faire des confidences !

Nadioska pouffa de rire malgré elle.

 - D’accord, dit-elle en souriant. Je suis désolée pour toutes ces questions. Si j’arrête jusqu’à la fin du petit-déjeuner, tu me pardonnes ?

Liije fit une légère moue.

 - Je te pardonne si tu me donnes le reste de ta brioche ! fit-il avec un sourire malicieux.

 - Marché conclu, répondit Nadioska en riant.

La jeune femme tint sa promesse et cessa de poser des questions. Ils terminèrent tranquillement leur repas, puis passèrent les longues heures suivantes à lire, à bavarder et à se reposer.

Ils arrivèrent dans le système Xivo, à la minute près annoncée par l’ordinateur de bord. Nadioska et Liije prirent alors leur place habituelle dans le cockpit.