les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 6 : Confrontation (page 1)

Textes en lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 6 : Confrontation, page 1 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 6 : Confrontation - Page 1 sur 22

Petit rappel : ce livre en ligne est protégé par les droits d'auteur et le Code de Propriété Intellectuelle. Un copyright a été déposé. Copier ces textes est strictement interdit et passible de poursuites. Si vous aimez ce livre en ligne, n'hésitez pas à le signaler sur les réseaux sociaux en utilisant les boutons de cette page.

Chapitre VI : Confrontation


Comme toujours, dans la salle régnait un fond sonore désagréable. Tandis que les machines bourdonnaient et émettaient des petits bruits électroniques, les techniciens s’interpellaient et échangeaient leurs idées en utilisant un jargon technique incompréhensible pour les néophytes.

Nétona s’avança vers la console du traqueur. Au passage, il jeta un coup d’œil à la cuve de liquide verdâtre située au fond de la salle et autour de laquelle travaillait une poignée de chercheurs. Il n’aimait pas cette cuve, comme il n’aimait rien de ce qui se trouvait dans cet endroit.

 - Ah ! Nétona, vous voici ! s’écria le technicien du traqueur en affichant un sourire ravi. Nous avons trouvé !

Nétona réprima avec difficulté une terrible envie de répondre à l’homme qu’il devait s’adresser à lui en l’appelant lieutenant Nétona et non pas Nétona tout court. Ils n’avaient pas le même grade et en plus, leurs relations n’avaient rien d’amicales. Malgré tout, il préféra prendre sur lui et ne fit aucune remarque, bien que cela lui en coûtât au plus haut point.

 - Où est le cargo ? demanda-t-il d’un ton sec.

 - Regardez ! s’exclama le technicien.

Il arborait un air radieux comme s’il venait de faire une découverte fondamentale qui allait changer le cours de l’histoire au sein de la Confédération. Il pointait le traqueur avec fierté. Au-dessus de son espèce de grosse machine grise, le dôme holographique diffusait de nombreuses et brillantes taches colorées n’ayant aucune signification pour Nétona.

 - Je vous ai demandé où était le cargo, pas de me montrer un feu d’artifice miniature ! répliqua Nétona sur un ton sarcastique.