les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 6 : Confrontation (page 9)

Textes en lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 6 : Confrontation, page 9 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 6 : Confrontation - Page 9 sur 22

 - Vous avez combien de lettres dans votre alphabet ? Deux cents ? demanda-t-elle.

 - Non, un peu moins. Certains symboles que tu vois sur ce clavier sont utilisés uniquement pour les téléporteurs.

 - Elle est très jolie votre écriture, nota-t-elle.

 - Normal ! s’écria Djeid avec une pointe de fierté dans la voix. Notre peuple adore ce qui est beau et artistique. Nous ne pouvions pas utiliser une écriture qui ne corresponde pas à ces critères !

 - Pourquoi n’y avais-je pas pensé ? lança Nadioska sur un ton ironique.

Djeid ne releva pas et s’approcha du centre des cercles.

 - Viens avec moi, dit-il à l’adresse de la jeune femme. Il faut cinq secondes entre le moment où tu tapes l’adresse de destination et le moment où le téléporteur se met en marche.

Nadioska s’exécuta et rejoignit Djeid au centre des cercles. Elle voulut lui poser une nouvelle question, mais à peine avait-elle ouvert la bouche qu’elle se sentit envahir par une multitude de picotements désagréables. Sa vue se brouilla et elle ferma les yeux pendant une fraction de seconde. Quand elle les rouvrit, le paysage autour d’elle était complètement différent.

 - Nous sommes dans la base, expliqua Djeid.

Ils se trouvaient tous les deux dans une grande salle circulaire au plafond voûté et aux murs gris sans aucune décoration, à part sur le sol les mêmes cercles rouges que sur Syl.

 - Sors des cercles, dit Djeid. Une fois qu’on s’est téléporté, on doit laisser la place aux autres personnes qui en ont besoin. Si tu restes dedans, tu bloques le mécanisme et plus personne ne pourra utiliser ce téléporteur. C’est une sécurité pour éviter les accidents.

Djeid sortit des cercles et se reconnecta au Nahal. Grâce à ce dernier, il repéra ses amis Ilane et Iridryss qui attendaient dans la salle principale de la base. Au sein du Nahal, le mot d’ordre avait été officiellement donné ; il fallait déménager la base et détruire ce qui ne pouvait pas bouger.

Ils traversèrent plusieurs couloirs qui donnaient sur d’autres salles circulaires, presque identiques à celle dans laquelle ils avaient été téléportés. La base avait été construite à quelques mètres au-dessous la surface de la petite lune. Il ne s’agissait que d’une simple section de recherches où les sylians expérimentaient des technologies hybrides, mêlant leur propre savoir à celui de la Confédération.