les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 7 : De l’autre côté, page 19

Textes en lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 7 : De l’autre côté, page 19 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 7 : De l’autre côté - Page 19 sur 21

 - Alors ? dit-elle. Que fait-on pendant ces 6 heures et 34 minutes.

 - J’ai plein d’idées, répondit Ilane alors que ses lèvres vermillon s’ouvraient en un généreux sourire dévoilant de magnifiques dents blanches.


* * *


Djalhy était revenu de mission. Tout s’était déroulé sans accroc et à présent il mangeait dans le mess des officiers, un peu à l’écart en espérant de nouveau attirer l’attention de son contact.

Les yeux fixés sur son plat, il aperçut une silhouette s’approcher à la limite de sa vision. Il savait que c’était elle ; ça ne pouvait être qu’elle. Il leva les yeux et constata que la femme officier aux cheveux courts se trouvait bien là. Elle s’assit en face de lui comme lors de leur première rencontre.

 - Avez-vous réfléchi ? demanda-t-elle à voix basse.

Djalhy se contenta d’afficher un sentiment désabusé sur le visage et reprit une bouchée de son plat. Il s’était connecté au Nahal dès qu’il avait senti la femme approcher. Maintenant, il y avait des milliers d’oreilles qui écoutaient virtuellement leur conversation.

 - Vous êtes brillant, reprit la femme. Mais vous méritez mieux que votre grade. Kerm ne vous offrira jamais la place que vous méritez. Vous le savez, n’est-ce pas ?

Djalhy leva les yeux vers elle.

 - Qu’est-ce qui vous dit que je souhaite mieux que mon grade de capitaine au sein de la milice de Kerm ? répondit-il en se remettant à manger.

La femme se mit à rire doucement.

 - On ne fait pas le zèle que vous faites quand on ne souhaite pas monter en grade, répondit-elle sur un ton narquois.

 - J’aime le travail bien fait.

 - Dans ce cas, venez le faire chez des gens qui sauront vous récompenser correctement.

Djalhy posa sa fourchette et fixa la femme.

 - Vous me proposez quoi exactement ? demanda-t-il en feignant l’agacement.

 - Avez-vous entendu parler de l’Ordre Nouveau ? répondit-elle en baissant la voix.

 - Non, mentit Djalhy.