les mondes de Vlana

Chroniques Syliannes Livre I - Chapitre 9 : Rite de passage, page 8

Textes en lecture en ligne > Chroniques Syliannes Livre I Chapitre 9 : Rite de passage, page 8 (à lire en ligne)

Chroniques Syliannes Livre I

Chapitre 9 : Rite de passage - Page 8 sur 21

« Pourquoi avoir coupé cette connexion si brusquement ? » s’inquiéta le Conseiller.

« Ils n’auraient jamais coupé en plein milieu d’une phrase » dit Ilane. « Il a dû leur arriver quelque chose. »

Les minutes passèrent et ni Djeid, ni Iridryss ne reprirent contact. Au sein du Nahal, les sylians ne cachaient pas leur inquiétude.

« Ce lieutenant s’est retourné sur leur passage » rappela l’un d’entre eux. « Il a dû sentir quelque chose. Il a peut-être percé leur camouflage. »

« Comment pourrait-il faire cela ? » demanda quelqu’un d’autre. « Même nous, nous ne pouvons pas repérer un de nos fantômes lorsqu’il change d’apparence ! »

« Rendons-nous à l’évidence ! L’Ordre possède beaucoup de technologies inconnues de nous et de la Confédération. Nous sommes complètement dépassés par les événements ! »

« Ne soyons pas alarmistes » intervint Dvalime. « Gardons notre calme et réfléchissons. »

Mais un vent d’inquiétude était en train de se répandre dans le Nahal. D’abord Djalhy, puis maintenant Djeid et Iridryss, cela faisait trois fantômes en moins, en l’espace de quelques heures.

De son côté et après quelques hésitations, Ilane prit la décision de parler à Nadioska.

 - Comment ça Djeid a disparu ? hurla-t-elle en ouvrant de grands yeux horrifiés après avoir entendu le récit d’Ilane.

 - Et Iridryss aussi, ajouta Ilane calmement.

 - Il faut faire quelque chose pour aller chercher Djeid !

 - … et Iridryss, compléta-t-il de nouveau.

 - Nous partons immédiatement, reprit-elle sans tenir compte de la réplique d’Ilane.

D’un bond, elle se leva du canapé dans lequel elle était assise et prit résolument la direction du cockpit.

 - Attendez ! Nous ne savons pas ce qui est arrivé, dit Ilane en essayant de la rattraper.

 - On y va et ensuite on verra.

 - Il est absolument impossible que vous puissiez approcher de la base. Une mission de secours serait vouée à l’échec.

 - Qui ne tente rien, n’a rien.

 - Nade, réfléchissez !

 - On réfléchira en chemin.

Elle s’assit sans ménagement à sa place de pilote et commença à donner quelques instructions à son ordinateur de bord. Voyant qu’il ne pouvait pas la raisonner, Ilane se contenta de s’asseoir à côté d’elle en silence.