les mondes de Vlana

Livre-jeu Zylaria - livre 1 : Prologue, page 4

Accueil > Lecture en ligne > Livre-jeu Zylaria - livre 1 : Prologue, page 4

** Actuellement, vous n'êtes pas connecté à votre compte. **

Prologue : Un début de carrière mouvementé pour Gaval Seneg

Gaval sortit de sa chambre et traversa les différents couloirs blancs et rectilignes qui le séparaient du réfectoire ; en chemin il croisa d'autres cadets comme lui et salua quelques supérieurs. Arrivé devant le sas de la salle commune, il posa une main sur le capteur situé à la droite du passage. Le capteur scanna rapidement sa main afin de vérifier son accréditation, puis ouvrit le sas, lui donnant accès au réfectoire.

Dans cette immense salle, de nombreuses tables rectangulaires offraient la possibilité d'accueillir la totalité de la garnison dans laquelle Gaval avait été assigné. Il repéra le buffet offrant une variété importante de nourriture, et choisit un thé ainsi qu'un simple fruit ; selon lui un repas largement suffisant pour lui caler l'estomac en cette matinée spéciale.

Il venait à peine de tremper ses lèvres dans la boisson chaude que quelqu'un se planta devant lui. Il s'agissait de Vidal, un camarade de promotion. Ce jeune homme brun avait un visage jovial et une allure très décontractée, voire trop décontractée, du moins suivant le point de vue de ses supérieurs.

Il tenait un plateau qu'il avait rempli de nourriture bien au-delà du raisonnable, c'est en tout cas ce que Gaval conclut après y avoir jeté un rapide coup d'oeil.

Malgré ce festin potentiel qui s'offrait à lui, Vidal semblait plus enclin à parler qu'à s'attabler pour manger. Il regarda à droite et à gauche, puis se pencha vers Gaval avec l'attitude typique d'un comploteur s'apprêtant à discuter d'un plan secret avec un complice.

- Tu es au courant ? lui demanda-t-il.

- Au courant de quoi ? répliqua-t-il intrigué par l'attitude de son camarade.

- Des dernières rumeurs ! fit Vidal en jetant un nouveau coup d'oeil à droite et à gauche.

Gaval observa son camarade, se demandant ce qu'il allait bien pouvoir répondre exactement. Il hésitait entre essayer d'en savoir plus ou expliquer à Vidal qu'il n'avait pas le temps de l'écouter.