les mondes de Vlana

Livre-jeu Zylaria - livre 1 : Prologue, page 9

Accueil > Lecture en ligne > Livre-jeu Zylaria - livre 1 : Prologue, page 9

** Actuellement, vous n'êtes pas connecté à votre compte. **

Prologue : Un début de carrière mouvementé pour Gaval Seneg

Pensant que Vidal ne finirait jamais ce plateau-repas, Gaval le prit pour le déposer sur la pile des plateaux sales.

Ce faisant, il remarqua que le cadet qui était venu chercher Vidal tout à l'heure revenait dans le réfectoire. Il passa à côté d'une table où de nombreux agents prenaient leur repas. C'est à ce moment-là qu'il fit un discret signe de la main à l'attention d'un des agents attablés.

Ce signe qu'on apprenait assez tôt dans les cours d'instruction de l'APC, signifiait tout se passe comme prévu. Il était utilisé lors d'actions sur le terrain, lorsque le silence absolu était de mise.

Pourquoi le cadet avait fait ce signe en essayant de se montrer le plus discret possible ? A priori, un réfectoire rempli d'agents de l'APC n'était pas un théâtre d'opérations hostiles, surtout si on était soi-même un cadet !

La curiosité de Gaval le porta à se focaliser sur l'agent pour qui le signe avait été fait. L'homme possédait des cheveux blonds coupés en brosse, devait avoir la quarantaine et son visage anguleux n'était pas spécialement engageant de prime abord. De plus, ses yeux d'un bleu très clair rendaient l'aspect du personnage encore plus glacial.

L'homme regardait le cadet du coin de l'oeil. Il avait visiblement bien reçu le message, car il ferma brièvement les yeux en signe d'acquiescement. Puis, il reporta alors son attention sur Gaval et le fixa avec insistance pendant plusieurs secondes avant de se retourner vers son voisin. Ils échangèrent plusieurs mots, puis jetèrent un rapide coup d'oeil à Gaval avant de reprendre leur repas comme si de rien n'était.

Voilà qui était fort troublant ! Que signifiait tout cela ? Vidal se serait-il fourré dans des ennuis ? Aurait-il entrainé Gaval avec lui sans le vouloir ? Y avait-il un rapport avec les rumeurs qu'il disait avoir entendues ?

Déstabilisé, il quitta le réfectoire ; son rendez-vous l'attendait.

Gaval a gagné un bonus  : +1 en observation.

Continuer