les mondes de Vlana

Zylaria livre 1 : chapitre 2, page 7 (Livre-jeu)

Livres dont vous êtes le héros > Livre-jeu Zylaria - livre 1 : chapitre 2, page 7

Enquête sur Sladi par Gaval Seneg

Gaval avait vraiment envie de parler au chef de la sécurité du palais. Il s'orienta dans les couloirs grâce à son accréditation, se trompant à plusieurs reprises, revenant sur ses pas et vérifiant de nouveau son chemin aux différentes bornes qu'il croisait.

Finalement, au bout d'une demi-heure, il finit par trouver le bureau de Nytane. Le sas d'entré était ouvert montrant une grande pièce munie d'une dizaine d'écrans tapissant un mur entier, ainsi qu'une longue table de réunion et dans un coin plusieurs petites tables individuelles sur lesquelles étaient posés papiers et objets divers.

Nytane se tenait devant le mur d'écrans, mais au lieu de les regarder, il était en train de lire une feuille qu'il tenait entre ses mains. Gaval se racla légèrement la gorge dans le but d'attirer l'attention du chef de la sécurité. Ce dernier leva les yeux de son papier et se retourna vers Gaval.

 - Oui ? fit Nytane.

 - Je souhaiterais vous poser plusieurs questions afin de m'aider dans ma tâche, commença Gaval.

Le visage de Nytane se referma aussitôt et il émit un soupir résigné.

 - Que voulez-vous savoir agent ? demanda-t-il dans un souffle.

Gaval prit quelques secondes pour répondre afin de bien choisir ses mots.

 - Tout d'abord, je tiens à vous dire que je comprends ce que vous devez ressentir.

Nytane haussa les sourcils.

 - Que voulez-vous dire ? s'étonna-t-il.

 - Vous êtes le chef de la milice du palais, continua Gaval et votre patron demande l'aide de personnes extérieures. Je me mets à votre place. J'imagine ce que vous devez ressentir.

 - Et vous êtes venu ici pour me dire ça ? répliqua Nytane finalement plus énervé qu'autre chose.

 - Non, répondit Gaval. C'était juste pour vous dire que vous n'avez pas à me considérer comme un ennemi. Je suis là pour vous aider, pas pour vous faire passer pour un incapable.

L'énervement de Nytane retomba, mais il semblait encore pas mal agacé. Gaval décida donc d'enchainer. Plusieurs questions se bousculaient dans son esprit. Que savait Nytane sur les menaces, proférées auprès de Reixa Nang ? Avait-il une idée de qui les avait faites ? Y avait-il effectivement des failles dans la sécurité au sein même de la milice d'Arode ?