les mondes de Vlana

The terrible story : À la recherche de l'Ayalaeth pourpre - page 3 (Bande dessinée)

Accueil > Lecture en ligne > The terrible story À la recherche de l'Ayalaeth pourpre, page 3

À la recherche de l'Ayalaeth pourpre

Page 3 sur 7

terrible-ch01-img11.jpg, histoire sims à lire en ligne

- Ne me reconnais-tu pas ? répondit-elle.
- Oh mon dieu ! dis-je soudainement. Kitty c'est vous ?
- Oui, mon enfant. Je suis Kitty.

Je tombais alors dans ses bras en murmurant :
- Oh ! Je suis si contente de vous revoir !

terrible-ch01-img12.jpg, histoire sims à lire en ligne

- Mais, je ne comprends pas, repris-je. Êtes-vous un... fantôme ?
- D'une certaine manière, oui, répondit-elle. Comme tu t'en souviens, Joanne m'a assassiné, il y a cinq ans de cela. Je ne suis pas autorisée à te dire ce qu'il s'est passé ensuite. Tu verras par toi-même quand l'heure de ta mort sera venue. Mais aujourd'hui, disons que j'ai reçu l'autorisation de t'aider.

terrible-ch01-img13.jpg, histoire sims à lire en ligne

- Le problème est que, si tu souhaites te venger, tu devras faire des choses que tu n'apprécies pas, continua-t-elle. Qu'en penses-tu Horrora. Es-tu prête à devenir la méchante à ton tour ?

Je dois avouer que j'hésitais à répondre, mais après quelques secondes d'intenses réflexions, je lui dis :
- Regardez ce que je suis maintenant ! fis-je avec rage. Un vampire ! Un monstre ignoble et répugnant ! Oui, Kitty, je suis prête !

terrible-ch01-img14.jpg, histoire sims à lire en ligne

- Parfait ! s'exclama-t-elle. Nous obtiendrons notre revanche toutes les deux. Mais pour cela, nous avons besoin d'aide. Nous devons trouver une fleur merveilleuse mais très rare : l'Ayalaeth pourpre.
- Je n'ai jamais entendu parler de cette fleur, avouais-je
- Je sais ! dit Kitty en riant. J'étais moi-même herboriste et je n'en ai jamais entendu parler non plus ! Mais là où je suis maintenant, j'ai rencontré quelqu'un ! Quelqu'un qui connaît cette fleur.

terrible-ch01-img15.jpg, histoire sims à lire en ligne

- Et où puis-je trouver cette Ayal... truc ? demandais-je
- Je l'ignore, répondit-elle. C'est pourquoi la première chose que tu dois faire est d'entrer en contact avec la femme qui m'a parlé de cette fleur.
- Comment ? N'est-elle pas morte ?
- Oui, elle l'est. Tu devras donc utiliser cet objet, dit-elle en me montrant l'horrible chose qui était en plein milieu de la pièce.
- NON ! Pas ce truc ! Joanne l'a utilisé sur mon père ! Je ne peux pas ! C'est trop ... Oh je déteste cet objet !